Description

Reflétant le thème de ce livre, nous présentons l'extrait suivant: I je pense qu' il y aurait intérêt à introduire dans l' étude des phénomènes physiques les considérations sur la symétrie familières aux cristallographes. Un corps isotrope, par exemple, peut être animé d' un mouvement rectiligne ou de rotation ; liquide, il peut être le siège de mouvements tourbillonnaires ; solide, il peut être comprimé ou tordu ; il peut se trouver dans un champ électrique ou magnétique ; il peut être traversé par un courant électrique ou calorique ; il peut être parcouru par un rayon de lumière naturelle ou polarisée rectilignement, circulairement, elliptiquement, etc. Dans chaque cas, une certaine dissymétrie caractéristique est nécessaire en chaque point du corps. Les dissymétries seront encore plus complexes, si l' on suppose que plusieurs de ces phénomènes coexistent dans un même milieu ou si ces phénomènes se produisent dans un milieu cristallisé qui possède déjà, de par sa constitution, une certaine dissymétrie. Les physiciens utilisent souvent les conditions données par la symétrie, mais négligent généralement de définir la symétrie dans un phénomène, parce que, assez souvent, les conditions de symétrie sont simples et presque évidentes a priori

Notes

Moyenne

Pas de note

Avis des utilisateurs

Pas d'entrée