Description

Dans la lutte pour la Libération de la France, la Bretagne a joué un rôle de tout premier plan ; elle a été la province qui, la première, s’insurgea contre toute forme de collaboration avec l’occupant. Les organismes de résistance y prirent très tôt une ampleur considérable. Malgré de cruels bombardements anglo-américains et la plus impitoyable répression de la Gestapo et de ses complices français, les Bretons quasi unanimes préparèrent l’insurrection libératrice et réalisèrent, dès 1943, la coordination des mouvements clandestins et l’unification de l’Armée secrète, convainquant le général de Gaulle d’abord et le Haut-Commandement allié ensuite de l’efficacité jusque-là contestée de la Résistance armée. Avec le concours des parachutistes français du commandant Bourgoin et de quelques divisions américaines, ils réussirent à libérer en peu de jours, au mois d’août 1944, la plus grande partie de la province, permettant au général Patton de concentrer ses efforts sur une marche rapide vers les vallées de la Loire et de la Seine.

Notes

Moyenne

Pas de note

Avis des utilisateurs

Pas d'entrée