Description

Des élections présidentielles ont lieu aux États-Unis d'Afrique opposant le candidat présidentiel sortant et le candidat présidentiel indépendant. Ils s'avèrent que pendant la période électorale, le candidat présidentiel sortant sera assassiné lors d'un débat politique diffusé sur la chaîne de télédiffusion nationale d'Afrique. Cependant, le candidat présidentiel indépendant s'exila en Occident. Cet assassinat est perpétré par un colonel des forces armées Africaines qui par la suite prendra les rênes et conduira le pays dans la tyrannie et dans l'autre sens, le pays sera le théâtre des mouvements populaires et terrorisme. Pendant des mois, les États-Unis d'Afrique seront encrés dans l'occultisme, les ténèbres d'où le colonel érigea des monuments dans tous les États du pays afin de permettre aux esprits d'étendre leurs suprématies. Au finish, ces mêmes esprits, vont foudroyer le colonel à cause de son caractère arrogant et désobéissant. Cette fois-ci, le pays continental sera conduit sous une période de transition par un général des forces armées Africaine qui fut le chef d’État-major du colonel. Ce dernier rétablira l'ordre constitutionnel et organisera les élections qui, seront remportées par le candidat présidentiel indépendant qui s'exila en Occident. Dès son accession au pouvoir, il initia un référendum constituant pour l'amendement constitutionnel, la restructuration des organes de l’État et des services publics. Tout compte fait, les États-Unis d'Afrique auront des institutions fortes, un bon système de gouvernance et connaîtront une démocratie mûre. Ainsi s'achève l'histoire.

Notes

Moyenne

Pas de note

Avis des utilisateurs

Pas d'entrée