Description

C’est la mère qu’elle voit en premier. Les deux parents qui ont pris place devant elle ont besoin de savoir si elle peut les aider. Non pas à défendre leur fille puisqu’elle est morte, mais à lui faire justice.
Leur fille, c’est Ève, sauvagement violée puis assassinée dans la petite maison de campagne où elle habitait. Il a suffi de deux heures d’interrogatoire pour que celui qui l’a raccompagnée ce soir-là avoue : « Je l’ai tuée au petit matin. » Ève était amoureuse d’une fille, est-ce qu’il aurait pu s’en prendre à elle pour cette raison-là ?
Dans ce premier roman impressionnant de maîtrise, Laure Heinich met en scène une avocate engagée dans l’impossible mission de réparer, grâce à la justice, la douleur de parents. Peu à peu, le meurtre d’Ève s’immisce dans sa vie personnelle au point de l’ébranler.
Victime, coupable, proches, gens de justice, tous voudraient savoir : sur qui peut-on compter?

Notes

Moyenne

Pas de note

Avis des utilisateurs

Pas d'entrée