Description

L'État nous protège-t-il vraiment contre le crime, contre l'adversité, contre les risques sanitaires de notre triste actualité, contre le viol de la propriété, la précarité, ou encore la pauvreté ?
Le croire c'est choir !
À partir du moment où les individus se sont constitués en société, ils ont consenti à déléguer la justice à la collectivité et ses représentants, et non plus à l'assurer eux-mêmes. Dès lors, une protection a été légitimement attendue de l'État. Mais l'État nous a-t-il un jour protégés ? L'évidence à laquelle il faut se rendre, c'est qu'aujourd'hui, les Français attendent encore cette protection, et même plus que jamais. Mais ils ne l'ont plus. Nous ne l'avons plus. Et cela depuis longtemps. L'État nous protège, oui... soit de risques imaginaires, soit de risques qu'il a lui-même créés, tandis que la liberté est attaquée, la propriété bafouée, et que nous sommes pris en otage par une envahissante bureaucratie.
À travers ces pages, Simone Wapler livre un pamphlet tranchant comme une lame, chiffres et faits à l'appui, pour ouvrir les yeux des Français sur le vrai rôle de leur État. Des révélations inattendues auxquelles il sera difficile, une fois ce livre achevé, de rester insensibles.

Notes

Moyenne

Pas de note

Avis des utilisateurs

Pas d'entrée